Les tendances technologiques stratégiques de Gartner en 2021


goons tendances stratégiques technologiques Gartner 2021

14 avril 2021

Le cabinet Gartner offre un panel de recherches qui portent sur de nombreuses techniques faisant progresser les affaires, et qui favorisent le succès dans les organisations. Son portfolio dénombre plus de 200 sujets de recherche, dont notamment le CRM, le B2B, les techniques émergentes, la sécurité, les technologies de l'information et de la communication ou encore le commerce en ligne1.

Chaque année, Gartner publie une étude faisant état des tendances technologiques stratégiques auxquelles les entreprises devront se préparer sur l’année à venir. Lors de la conférence IT Symposium/Xpo Americas 2020 qui s’est tenue en ligne du 19 au 22 octobre, Gartner a mis en évidence deux normes qui devront être les lignes directrices des entreprises en 2021 :

  • • Mettre en place une résilience opérationnelle entre les fonctions de l’entreprise
  • S’adapter aux changements disruptifs


3 concepts principaux dont découlent ces tendances 2021

Le vice-président de chez Gartner, Brian Burke, a déclaré lors de cette conférence qu’afin de répondre aux conséquences de la crise sanitaire, mais également dans un but de stimuler la croissance, les entreprises devront se concentrer en 2021 sur trois domaines principaux qui forment les tendances de cette année :

  • Les activités autour des personnes
  • Être indépendant du lieu
  • Atteindre la résilience pour la livraison

Pour Gartner, ces points de concentration vont demander un triple challenge aux entreprises :

Tout d’abord, gérer tous les changements et bouleversement liés à la COVID-19, répondre aux défis qui se posent entre les différentes interactions humaines et technologiques, mais également apporter des solutions aux enjeux économiques d’aujourd’hui. La mise en évidence de ces trois principaux challenge ont amené Brian Burke à présenter les tendances identifiées par Gartner pour 2021.


L’émergence de nouvelles tendances technologiques et stratégiques

De ces trois concepts découlent des tendances technologiques et stratégiques identifiées et dévoilées par le cabinet, qui joueront un rôle primordial sur les opérations IT des entreprises en 2021 :


1) L’internet des comportements (IoB)

L’internet des comportements, ou IoB pour Internet of Behaviors, est un concept nouveau qui vise à recueillir des données sur l’activité en ligne des utilisateurs, et de tenter de comprendre ces informations dans une perspective de psychologie comportementale.

Ces informations récoltées sont alors utilisées par les organisations pour influencer le comportement humain. Pour tirer parti de l’IoB, les organisations peuvent par exemple utiliser la vision par ordinateur pour surveiller si les employés portent bien les masques, et ainsi vérifier que les protocoles de santé soient bien respectés durant la pandémie actuelle.

Selon Gartner, en 2025, l’IoB issu d’un programme commercial ou gouvernemental touchera plus de la moitié de la population mondiale. Bien que l’IoB soit possible, cette technique pourrait déclencher de nombreux débats éthiques et sociétaux.


2) Une expérience totale

Gartner l’avait annoncé en 2019, « L’avenir du développement d’application sera la multi-expérience »2. Afin de répondre aux demandes des utilisateurs du secteur, les fournisseurs de plateformes de développement et d’applications mobiles devraient proposer des développements multi expériences avec de la voix, des discussions, de la réalité augmentée.

En 2020, il va encore plus loin puisque selon lui, l’expérience utilisateurs devra être totale (TX), c’est-à-dire relier la multi-expérience à l’expérience client, employé mais également utilisateur. Selon Gartner, les organisations qui fourniront une expérience totale surclasseront leurs concurrents sur les indicateurs de satisfaction.


3) La confidentialité des données en mode calcul

Selon Gartner, d’ici 2025 « 50 % des grandes entreprises adopteront une confidentialité des données en mode calcul, autrement dit, protégeront les données en cours d’utilisation tout en préservant leur secret ou la vie privée, au cas où elles sont amenées à traiter les données dans des environnements non fiables, ou si l’analyse des données est partagée entre plusieurs parties ».

Le cabinet a également rajouté : « Les entreprises devraient commencer à identifier les situations nécessitant le respect de la vie privée et à évaluer les activités de traitement des données impliquant des transferts de données personnelles, la monétisation des données, l’analyse des fraudes et d’autres scénarios où des données hautement sensibles sont en jeu » 3.


4) Le cloud distribué

Cela fait quelques années maintenant que Gartner mentionne l’impact des services clouds distribués lors de ses annonces sur les tendances technologique. Expliqué par le cabinet d’étude, le cloud distribué a pour but de fournir des services de cloud public à différents endroits physiques, alors que l’exploitation, la gouvernance et l’évolution des services sont toujours la responsabilité du fournisseur de cloud public.

Pour les cas de figure où il est nécessaire d’avoir un faible temps de latence, le cloud se présente comme un environnement agile et idéal, en plus de répondre à des besoins de réduction de coûts des données, mais également à des exigences de résidence des données.

Aujourd’hui, les clients ont besoin de disposer de ressources clouds plus proches du lieu où se trouvent les données et les activités commerciales, c’est un besoin auquel répond le cloud distribué. « Le cloud distribué peut remplacer le cloud privé et permet d’offrir des capacités clouds à la périphérie et les met à la portée d'autres nouveaux cas d’usage. C’est l'avenir du cloud », a déclaré M. Burke4.


5) L’opérationnel IT en tout lieu

L’opérationnel IT en tout lieu consiste à appliquer un modèle d’IT opérationnel qui veut soutenir aussi bien l’activité que les clients et les employés, à travers des infrastructures distribuées. Selon Gartner, en 2023, près de 40% des entreprises seraient susceptibles d’avoir appliqué ce modèle, dans le but d’offrir aux clients et employés des expériences physiques mais également virtuelles optimisées et combinées.


6) La cybersécurité en mode mesh

Il s’agit là d’un concept selon lequel quiconque peut accéder, n’importe où, à n'importe quel asset numérique en toute sécurité. D'ici 2025, le maillage de cybersécurité prendra en charge plus de la moitié des demandes de contrôle d'accès numérique.

« La pandémie COVID-19 a accéléré le processus de plusieurs décennies de transformation de l’entreprise numérique à l'envers », a déclaré Gartner. « Nous avons franchi un point de basculement : la plupart des cyberactifs organisationnels sont désormais en dehors des périmètres de sécurité physiques et logiques traditionnels. Au fur et à mesure que les opérations continuent d'évoluer, le maillage de cybersécurité deviendra l'approche la plus pratique pour garantir un accès et une utilisation sécurisés aux applications situées dans le cloud et aux données distribuées à partir d'appareils non contrôlés ».4


7) Une entreprise intelligente et composable

Le concept d’entreprise intelligente et composable met en avant une prise de décision améliorée par la machine, grâce à des données et des informations. Les affaires numériques seront repensées, et de ce concept vont émerger de nouveaux modèles commerciaux et des opérations autonomes, précise Gartner.


8) L’ingénierie de l'IA

Actuellement, les recherches de Gartner nous montrent que 53% des projets d’intelligence artificielle passe le cap du prototype pour aboutir à la production3. Il est difficile pour les DSI et les responsables informatiques de mener à bien ces projets car ils ne disposent pas des outils nécessaires pour gérer ces projets au niveau de la production. Afin de trouver une issue à cette problématique, les équipes vont devoir faire appel à l’ingénierie de l’intelligence artificielle, une discipline axée sur l’apprentissage automatique et les graphiques de connaissances.


9) L’hyperautomatisation

L’hyper-automatisation combine les bonnes technologies afin d’automatiser, de simplifier, de découvrir, de concevoir, de mesurer et de gérer les flux de travail et les processus dans toute l’entreprise.5

Même si, depuis quelques années, l’évolution de l’hyperautomatisation est constante, la pandémie actuelle a fortement motivé le besoin soudain de tout rendre « numérique ».

« L'hyperautomatisation est désormais inévitable et irréversible. Tout ce qui peut et doit être automatisé sera automatisé »3, a déclaré Gartner. Sous cette approche, les entreprises vont chercher à automatiser un maximum de processus commerciaux et informatiques.


Une question, un projet ?

Goons se tient à l’écoute des dernières tendances et vous accompagne dans votre transformation digitale afin de vous proposer de nouvelles solutions numériques (ou digitales) répondant aux attentes du marché et à vos objectifs.




Sources :
1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gartner
2 : https://www.soluxions-magazine.com/multi-experience-avenir-applications/
3 : https://blog.carriere-info.fr/gartner-quelles-tendances-technologiques-pour-2021.html
4 : https://www.gartner.com/en/newsroom/press-releases/2020-10-19-gartner-identifies-the-top-strategic-technology-trends-for-2021
5 : https://fr.appian.com/hyperautomation/


« Retour à la liste des articles
Adresse
12 bis rue Raynouard 75016 PARIS
Email
contact@goons.fr  
Téléphone
01 88 48 27 45